Avec l’ossature bois, nous vous proposons une alternative écologique abordable et efficace

Thumbnail

L’ossature bois existe depuis très longtemps. Il s’agit d’une technique de construction très répandue dans le monde. En belgique elle n’a pourtant pas encore autant de succès que dans d’autres régions du globe. Ceci s’explique sans doute par le fait que le Belge à “une brique dans le ventre” et qu’il est attaché aux méthodes traditionnelles. 

Du point de vue des traditions, il apparaît que l’ossature bois est historiquement utilisée dans de nombreux pays à travers le monde et que l’on retrouve divers ouvrages étant plusieurs fois centenaire voir millénaire (Japon). 

Malheureusement l’ossature bois suscite encore de drôles de préjugés dans notre pays. Ceux-ci ont tout doucement tendance à disparaître grâce à une meilleure connaissance de cette technique de construction et de ses nombreux avantages. 

Aujourd’hui, cette technique de construction rencontre un succès grandissant car ses nombreuses qualités sont désormais reconnues et fort appréciées. 

Le récit des trois petits cochons est un fabuleux exemple concernant les idées reçues sur l’ossature bois. Afin d’en finir avec ces idées d’un autre temps nous allons donc ici faire le tour des avantages, des inconvénients et ainsi démonter les fausses idées. 

Mais avant cela nous allons vous présenter les techniques de mise en oeuvre, vous parler du bois ainsi que des sections utilisées. 

 

La conception

Nous faisons le montage du gros oeuvre ossature bois de vos projets à l’aide d’une grue. Les murs, cloisons, planchers et charpentes sont préfabriqués et pré-usinés afin de gagner un maximum de temps et ainsi exposer au minimum le bâtiment aux intempéries. La préfabrication permet aussi de mieux optimiser la conception du bâtiment. Le dessin détaillé de la structure ossature bois facilite l'étude de faisabilité, la gestion des chutes de bois, la planification technique du montage sur chantier et la visualisation précise des passages des impétrants. Le bois utilisé est du KVH (sections de bois massif de construction reconstitué ou épicéa) importante et disponible dans de grandes longueurs (jusqu’à 13,5 m) grâce à l’aboutage. Ils sont à maximum 15% d’humidité ce qui permet de ne pas les traiter et sont aussi d’une grande stabilité dimensionnelle. Les KVH proviennent de forêts gérées de façon durable (label FSC). 

Quand il faut utiliser des poutres porteuses pouvant supporter des charges importantes, nous utiliserons toujours des poutres en bois lamellé-collé dimensionnées par un ingénieur spécialisé. Elles seront le plus souvent utilisées pour supporter des planchers ou des charpentes (faîtage par exemple).  

Thumbnail

Les sections de bois

KVH : épaisseur 40, 50, 60, 80 et 100 mm ; largeur de 60 jusqu’à 300 mm et de 5 à 13,5 m de long (pour en savoir plus, voir ici)

Lamellé-collé : tout type de dimension selon commande ( ex : 150/300 mm pour 10 m ou 200/600 mm pour 15 m).

Avantages

  • Rapidité de mise en oeuvre;
  • Pas de temps de séchage;
  • Peu d’énergie grise à la production et donc plus écologique;
  • Le bois coupé stocke le CO2 et ne le rejette pas. Si il est replanté en quantité, le bilan écologique est très positif par rapport à d’autres types de construction;
  • Aucune limite architecturale (possibilité de cintrage du bois et donc d’avoir une maison avec des courbes) et tous les types de finitions sont possibles. Vous pouvez avoir un parement en brique et ainsi vous ne verrez pas de différences par rapport aux autres constructions du voisinage ou bien au contraire vous démarquer en choisissant un bardage bois, ardoises, etc.
  • Grande résistance niveau stabilité, résiste mieux aux secousses sismiques que la maçonnerie conventionnelle;
  • Grande résistance au feu par rapport à la maçonnerie ou au structure en métal;
  • Légèreté donc fondations moins coûteuses et possibilité de construction sur des terrains plus mous, en pente sur pilotis (économie de terrassement) ou en surélévation d’un bâtiment existant;
  • Le bois est naturellement chaud donc la maison prendra moins de temps pour arriver à bonne température et sera donc très agréable à vivre; 
  • Elle est plus facile à isoler et permet de plus grosses épaisseurs  d’isolation donc d’avoir recours à des isolants plus écologiques;
  • La phase de construction sera plus propre car très peu de déchets;
  • La plupart des matériaux que nous utilisons sont recyclables;
  • La maison en ossature bois est saine car elle respire et que les matériaux chimiques sont proscrits. Le bois et les matériaux choisis sont naturels et intégrés dans un système de parois dites perspirantes qui garantit avec la ventilation un taux d’humidité de l’air intérieur idéal.    

Inconvénients et leurs solutions

  • Peut craindre l’humidité si elle est mal mise en oeuvre et que les règles de l’art ne sont pas respectées. La bonne mise en oeuvre est guidée par des règles bien précises en matière de gestion de la vapeur. Il en est de même pour la gestion des pluies. Quand ces règles sont respectées il n’y a aucun risque; 
  • Peut craindre certains insectes tels que les termites (pas sur nos latitudes) mais encore une fois si le travail a été correctement réalisé l’ossature bois est enfermée dans un complexe de matériaux qui vont la protéger contre ces agressions. Son enveloppe empêche les insectes d’atteindre le bois;
  • Le bois peut bouger si il n’est pas assez sec;
  • Limite du nombre d’étage à vérifier.

Les matériaux

Techniques spéciales

Dans une maison ossature bois, il est facile d'organiser le parcours de câblage et de tuyauterie. Ces points doivent être étudiés en amont par votre architecte afin d'optimiser la conception.

Finitions intérieures

Il existe un large éventail de finitions. Au niveau des murs et plafonds, nous avons l’habitude de conseiller un plafonnage à l’argile qui apporte de nombreux avantages. Avec la ventilation, l’argile contribue à la régulation de l’humidité. Sa capacité de stockage de vapeur d’eau est fort grande et elle la restitue dans la pièce quand il fait trop sec. Elle peut se peindre avec une peinture à base d’argile ou être teintée dans la masse. Elle garantit donc un air sain dans la maison. Elle permet aussi à la maison d’être encore plus confortable grâce au stockage de la chaleur ou de la fraîcheur. C’est ce qu’on appelle l’inertie thermique. 
Il est aussi possible de faire des finitions en plaques de plâtre, en panneaux de bois ou en lambris de bois. 
Au niveau des sols, il est possible de placer des planchers, parquets en bois massif et linoléum, du carrelage ou encore du béton lissé.
 

Bardages

Pour une construction ossature bois, tous les types de parements extérieurs sont possibles : le bois, l'ardoise, les panneaux de type fibro-ciment), les briques, les pierres naturelles ou encore l'acier corten (de l'acier à l'aspect rouillé). 
 

Toitures

Tous les types de toitures inclinées sont réalisables : ardoises naturelles, tuiles, zinc, etc. 
Pour les toitures plates, nous posons une membrane EPDM Firestone qui a une durée de vie plus longue que celle du roofing et qui garantit une bonne étanchéité à l'eau. Cette membrane est le plus souvent collée sur un isolant extérieur (toiture chaude) et elle peut aussi être simplement lestée par une végétalisation ou du gravier rond, ce qui a l’avantage de diminuer la vitesse d’écoulement des eaux pluviales et d’assurer un meilleur confort thermique durant les périodes chaudes.

Ventilation mécanique contrôlée

Pour la ventilation, nous apprécions particulièrement le concept de l’entreprise liégeoise AIRRIA qui a développé une VMC (ventilation mécanique contrôlée) à double flux décentralisée. Cette ventilation est composée de plusieurs unités pré-calibrées qui sont placées au-dessus de certains châssis de manière très discrète.
Cela offre pour principal avantage de ne pas avoir de buses de ventilation car celles-ci, présentent sur les VMC classiques, doivent souvent être entretenues afin que des bactéries ne s’y développent pas. Ces entretiens sont assez compliqués et doivent être réalisés tous les 5 ans. 
Avec le système proposé par l'entreprise AIRRIA, l’entretien se résume à changer les filtres dès qu’ils sont usagés. Ces unités font sortir l’air vicié et humide de la maison et réchauffe le nouvel air venant de l’extérieur. Elles sont peu bruyantes et consomment très peu d’énergie.

Toutefois, les systèmes de VMC classiques restent une bonne option à condition qu'ils soient faciles à entretenir. 

Étanchéité à l’eau et au vent de l’enveloppe extérieure

Nous utilisons des panneaux DWD de chez Agepan pour l'étanchéité à l’eau de nos maisons ossature bois. Ces panneaux en fibre de bois assurent le contreventement de l’ossature bois et ils sont aussi perméables à la vapeur d’eau venant de l’intérieur du bâtiment. Cette vapeur est essentiellement créée par la respiration de ses habitants, les pièces d’eau et les cuisines. Grâce à ces panneaux intelligents et à la ventilation (VMC), le taux d’humidité dans les parois est maîtrisé et il n’y a jamais de saturation.
Par soucis de précaution, nous ajoutons sur ces panneaux pare-pluie une membrane d’étanchéité supplémentaire qui permet d’allonger la mise hors eau de la maison durant la phase de construction. Cela nous permet aussi de fermer les baies de fenêtres et portes en attendant la mise en place des châssis. 
Nous collons ensuite tous les joints avec un papier collant (Siga) adéquat afin de garantir l’étanchéité au vent.

Étanchéité à l’air

Cette étape de la construction en bois est d’une importance capitale et demande une minutie irréprochable afin de garantir la longévité de la structure en bois. Cette étape permet à la vapeur produite à l’intérieur de la maison de ne pas endommager la structure et l’isolation. 
Comme nous mettons en oeuvre des structures dites “perspirantes”, nous utilisons des membranes frein vapeur et non des membranes pare vapeur. Celles-ci permettent à la vapeur de traverser la paroi vers l’enveloppe extérieure grâce à la pression plus grande dans le bâtiment par rapport à la pression atmosphérique. Ce principe assure donc un taux d’humidité très faible dans les parois et toitures mais il doit toujours être combiné à une bonne ventilation mécanique contrôlée et bien calibrée. 
Nous utilisons soit des freins vapeur souples de la marque SIGA ou pro clima et de l’osb sans formaldéhyde. Tous les joints sont méticuleusement collés avec un papier collant prévu à cet effet. 
Il faut absolument éviter le passage de câbles ou de tuyaux au travers de l’étanchéité à l’air. Quand c’est inévitable, il est possible d’utiliser des pièces en caoutchouc ou du papier collant adapté. Pour l’électricité, nous créons systématiquement une contre cloison technique. 

Isolation écologique

Ouate de cellulose (Steico ou Thermofloc) : Elle est fabriquée à base de papier recyclé. Nous l’utilisons majoritairement afin d’isoler thermiquement les bâtiments que nous construisons. Elle présente plusieurs gros avantages : rapidité, aucune jonction grâce à l’insufflation, pas de tassement, grande résistance au feu, grande capacité de régulation de l’humidité, répulsif contre les rongeurs et insectes. Cet isolant est très efficace en hiver mais également en été (lambda = 0,039).
En savoir plus 

Fibre de bois en vrac (Steico) : Elle a les mêmes propriétés que la cellulose mais la fibre de bois n’est pas issue du recyclage (existe aussi en matelas).
En savoir plus

Panneaux de fibres de bois haute densité (Steico) : On utilise ce type d’isolant pour l’enveloppe extérieure du bâtiment afin de supprimer les faibles ponts thermiques de l’ossature principalement pour les maisons passives. Ils servent également de protection temporaire contre la pluie.
En savoir plus

Panneaux de liège : On les utilise de la même manière que les panneaux de fibres de bois. Ils ont l’avantage supplémentaire d’être imputrescibles mais ne sont pas bon marché.
En savoir plus 

Les matelas de chanvre : Ils sont utilisés de la même manière que les matelas en fibre de bois. 
Nous les utilisons quand il est impossible de souffler de la cellulose dans les endroits trop étroits. Le chanvre est un aussi bon isolant que la fibre de bois et il est plus respectueux de l’environnement car il pousse bien plus vite que les arbres et résineux. Il est aussi très bon pour les sols.
En savoir plus 

Châssis

Tous les types de châssis sont envisageables dans une maison ossature bois. Il sera pertinent de prévoir du triple vitrage si on souhaite atteindre les normes à respecter pour une maison passive

 

Le prix

Se lancer dans la construction d’une maison n’est pas un projet à prendre à la légère. La question du prix est donc légitime. Avant tout, il est nécessaire de clarifier un point crucial : l’éco-construction ne coûte pas plus cher que la construction dite “traditionnelle”. La différence de prix se fait souvent sur le choix des finitions comme dans une construction classique.

En plus du prix abordable de ce type de construction, rappelons qu’une construction durable représente une économie importante sur le long terme.

Combien coûte une maison ossature bois, une isolation écologique ? Quel budget prévoir pour une maison ossature bois? Pour chaque type de projet de construction basse énergie, la sprl n.dewert tente de vous remettre le prix le plus juste possible. Les budgets varient bien entendu en fonction du volume du projet, de vos envies, des matériaux utilisés, etc. Nous nous engageons à vous remettre un devis le plus rapidement possible.